Société Québecoise d'Hypnose

Parmi les pionniers de l’hypnose au Québec (Canada) de 1938 à 1983, on trouve Dr. Bernard Raginsky M.D., psychiatre de Montréal, qui publie en 1938 un article majeur Hypnotism and its relation to anesthesia. Ce fut pour lui le début d’une longue contribution sur le plan international. Il fonde en 1959 l’International Society for Clinical and Experimental Hypnosis qui deviendra à compter de 1973 l’International Society of Hypnosis. Des dates marquantes, menant à la fondation de la Société québécoise d’hypnose, ont jalonnées le développement de l’hypnose au Québec.

1965

Dr. Germain Lavoie Ph.D., professeur à l’Université de Montréal, entreprend un projet de recherche continue sur l’hypnose et la psychopathologie.

1968

Campbell Perry Ph.D. fonde à l’université Concordia un laboratoire de recherche sur l’hypnose.

1974

Montréal accueille le congrès de la Society for Clinical and Experimental Hypnosis. Ce congrès donne l’impulsion qui mène à la fondation de la Société québécoise d’hypnose.

1983

La société est constitué officiellement (incorporation) la Société québécoise d’hypnose sous la présidence du Dr. Germain Lavoie Ph.D.

 

La SQH regroupe les professionnels de la santé suivants : médecins, dentistes et psychologues ainsi que les détenteurs du permis de psychothérapeute reconnu par l’Ordre des psychologues du Québec. La SQH offre un programme de formation continue en hypnose ainsi qu’un congrès scientifique annuel. A la mi-novembre 2015, nous comptions 235 membres. Occasionnellement, nous collaborons avec des membres des autres associations canadiennes. Le Dr. Germain Lavoie Ph.D., président fondateur de la SQH, fut aussi l’un des premiers présidents de l’International Society of Hypnosis (ISH) 1982-1985. Il est actuellement membre honoraire et mentor de la SQH.

Nous espérons sa présence avec nous au congrès de 2018. La SQH est une société francophone qui œuvre dans un contexte nord-américain de centaines de millions d’anglophones. Afin de favoriser les échanges relatifs aux études scientifiques et aux applications cliniques de l’hypnose, nous accueillons au sein de notre Société, à titre de membres associés, des chercheurs canadiens et internationaux.

Toujours soucieuse de maintenir un haut standard de la pratique de l’hypnose, la Société québécoise d’hypnose a inclus dans ses règlements deux comités permanents dont les membres sont appelés à juger de plaintes portées à l’encontre d’un de ses membres. Des sanctions peuvent être appliquées. Nous tenons cette année notre 28e congrès scientifique annuel. Nous avons un site internet (www.sqh.info). Nous publions pour nos membres un journal bisannuel. De plus, nous offrons au public une aide pour le choix d’un professionnel pratiquant l’hypnose, selon les besoins exprimés. Enfin, nous accueillons depuis plusieurs années des conférenciers internationaux (américains, européens et canadiens).

N’oublions pas que Montréal héberge des centres de recherche en hypnose dans trois universités: l’Université Mc Gill, l’Université Concordia et l’Université de Montréal, où œuvrent respectivement Dr. Amir Raz Ph.D, Dr Jean-Roch Laurence Ph.D. et Dr. Pierre Rainville Ph.D. Dans ce contexte, la tenue à Montréal du congrès triennal de l’ISH va permettre davantage d’échanges entre les chercheurs et les cliniciens d’ici et d’ailleurs.

logosqh2 CP. 55, Succursale St-Laurent Montréal, Canada, H4L 4V4 1.514.990.1205 www.sqh.info info@sqh.info